Théorie

3 habitudes indispensables pour faire du scrap et être zen au quotidien

le plaisir du scrap - scrap habitudes zen

Quand on pratique une activité créative, on peut facilement se sentir submergé par le nombre de projets qu’on souhaite réaliser ou encore par la quantité de matériel qui est à notre disposition. Comment rester zen face à tout cela et profiter pleinement de nos petits moments de créativité ? Voici 3 habitudes indispensables à mettre en place pour être zen au quotidien tout en libérant notre créativité.

1. Bien définir ses projets

Avoir une vision claire de ses objectifs

Une habitude zen à mettre en place dans le scrap, et dans la vie de manière générale, est d’avoir une vision claire de ce que l’on a à faire et de ce que l’on veut accomplir. Quand on sait où on va, c’est beaucoup plus facile d’atteindre un objectif que si on passe son temps à errer entre différentes tâches, sans but précis.

Comment bien définir ses projets de scrap ?

Comme dans tous les autres domaines, il faut prendre le temps de se poser des questions, de s’interroger sur ce qui est important pour nous, ce à quoi on souhaite consacrer du temps. Pour bon nombre d’entre nous, le scrap est un loisir et on a donc qu’un temps assez limité à y consacrer. Ainsi, pour éviter de se perdre en papillonnant d’une chose à une autre, et pour profiter pleinement des instants que l’on peut réellement consacrer à notre passion, mieux vaut savoir où l’on va.

Selon notre situation familiale, le contexte dans lequel nous vivons, nous pouvons vouloir réaliser des albums qui concernent : nos enfants, notre vie de famille, nous-même, une activité que nous aimons pratiquer (la marche, un sport, nos réalisations en tricot, etc.), nos voyages, notre alimentation afin de suivre la mise en place d’une nouvelle façon de manger par exemple… Bref, les sujets possibles pour nos albums sont limités par notre seule imagination. C’est une grande opportunité qui nous est offerte mais c’est également un piège dont il faut se méfier car on peut faire ce que l’on veut si on le désire vraiment et si on s’en donne les moyens, mais on ne peut pas tout faire car nous n’en avons matériellement pas le temps. Aussi, il faut faire des choix. Ce n’est pas toujours facile, mais c’est nécessaire pour avancer de manière constructive.

Ce que j’aime faire en début d’année (voire en toute fin d’année précédant la nouvelle), c’est de réfléchir aux différents projets de scrap que je souhaite mener en parallèle tout au long de l’année.

Exemple : mes projets principaux

Pour cette année, je me consacre principalement aux albums suivants :

  • mon album de Project Life® (10,5×21 cm) qui me permet de documenter mon quotidien, semaine par semaine ;
  • mon album personnel “About Me” (15×20 cm) qui s’inscrit dans ma démarche de développement personnel et qui me permet de m’interroger sur moi-même et de documenter les choses que j’aime (je me suis lancé le défi de créer au moins 2 pages par mois pour mon album pendant 1 an) ;
  • des albums spécifiques pour mes enfants qui permettent de documenter des moments importants pour eux (premières fois, rentrées scolaires, anniversaires…) ;
  • des projets plus courts, qui ont lieu à différents moments de l’année, et que je réalise sous forme de mini-album comme l’album consacré au mois de décembre : December Daily®.

Ce sont les projets principaux auxquels je consacre du temps au cours de l’année, ce qui ne m’empêche pas de réaliser d’autres projets si l’occasion se présente, mais cela me donne au moins des lignes directrices et je trouve cela plus rassurant et je me sens donc plus zen au quotidien.

Ainsi, savoir clairement où l’on va et ce que l’on veut réaliser nous permet d’être beaucoup plus zen et détendu au quotidien quand on pratique notre passion créative.

2. Ne pas se perdre dans le matériel

Les fournitures que nous utilisons dans le scrap sont là pour nous aider à documenter les facettes de notre vie sur lesquelles nous avons choisi de nous pencher plus particulièrement ; elles sont un support à l’histoire que nous souhaitons raconter. Cependant, le risque pour nous, est de nous focaliser un peu trop sur ce matériel et d’en oublier le cœur de notre activité : documenter notre vie.

Un rangement réfléchi

Afin de ne pas nous perdre dans le matériel, il est important que celui-ci soit organisé et rangé. Comme pour toutes les catégories d’objets que nous possédons dans notre intérieur, nos affaires de scrap, pour qu’elles nous aident dans notre quotidien doivent être accessibles et classées selon des catégories qui nous parlent. Il faut donc choisir un système de rangement qui nous permette de profiter au mieux de notre matériel afin de réaliser les projets auxquels nous avons choisi de nous consacrer au préalable.

Quantité de stock limitée

Dans tous les domaines de notre vie, moins on possède d’objets, plus ceux-ci sont faciles à organiser, à classer et à ranger. Il en va donc de même pour notre matériel de scrap. Il nous faut cependant faire face aux nombreux produits qui nous sont continuellement proposés et savoir, là encore, faire des choix. Il existe de nombreuses marques de scrapbooking qui proposent des nouvelles collections très régulièrement et il existe aussi de nombreux supports pour nous permettre de réaliser nos albums (classeurs, carnets, dans des formats divers et variés).

C’est pourquoi, comme je le précisais précédemment, il est bon de réfléchir au départ à ce que l’on veut, de faire un choix, et de s’y tenir ensuite. Ainsi pour ce qui est du support, il est préférable de choisir au départ un format pour chaque projet et ensuite, d’acheter le matériel correspondant sans trop se disperser.

Faire un choix, puis se laisser porter

Les abonnements à des kits mensuels peuvent également être un bon moyen d’acquérir du matériel régulièrement mais en quantité limitée et pour un coût maîtrisé. En effet, on fait le choix du kit une fois, au moment de l’abonnement, et on n’a plus ensuite qu’à se laisser porter par ce qui nous est proposé, et à créer.

Ainsi, un rangement bien défini et un stock de fournitures maîtrisé nous permettent donc d’être beaucoup plus zen au quotidien dans nos réalisations créatives.

3. S’amuser ! ; )

Profiter d’un moment de détente

L’activité créative qu’est le scrapbooking, nous permet avant tout de passer un bon moment, de nous détendre et de nous évader. C’est pourquoi, si l’on sait ce qu’on veut réaliser et que les outils qui sont à notre disposition sont réellement un support et non un frein, nous pouvons alors pleinement nous laisser aller à notre envie de créer et profiter de chaque moment créatif.

Notre projet à réaliser en tête, nos fournitures prêtes et facilement accessibles, une musique qui nous donne de l’entrain et un thé ou un café pour nous accompagner, constituent une recette idéale pour nous inviter à un pur moment de détente et de bien-être, à passer seul ou entre amis à créer.

Vivre dans l’instant présent

Certes, le scrap est l’occasion de documenter notre vie, de nous interroger sur nous-même et sur les différentes périodes que nous traversons, mais il faut bien garder à l’esprit que l’important est de vivre pleinement l’instant présent et de profiter au maximum de chaque étape de la création. Le scrap est l’occasion pour nous de nous faire plaisir avec nos photos : de les retoucher, de les imprimer, de les mettre en valeur, etc. C’est aussi l’occasion de jouer avec les différents produits que nous avons soigneusement sélectionnés : les papiers imprimés, les tampons, les embellissements, toutes ces couleurs et toutes ces textures qui sont là pour nous permettre de nous évader quelques instants.

Bien sûr, nous réalisons souvent nos albums afin de conserver une trace de ce qui se passe dans notre vie et de pouvoir revivre ces moments choisis en feuilletant plus tard nos albums, mais il faut selon moi, avant tout, prendre du plaisir à réaliser nos pages et nous amuser via le processus de création.

Faire nos propres choix

Le scrap est notre activité, quelque chose que l’on choisit de faire. C’est donc à nous de mettre l’accent sur ce qui nous apporte le plus de joie. C’est la retouche photo qui nous plaît le plus ? Alors mettons l’accent là-dessus et amusons-nous à créer de superbes photos en leur appliquant des effets particuliers. Les papiers imprimés et les embellissements nous permettent d’exprimer pleinement notre créativité ? Alors, mettons l’accent sur la partie qui consiste à découper, coller différents éléments afin d’embellir nos pages en nous laissant porter par notre imagination et notre créativité.

Ainsi, quand nous nous donnons la permission de nous amuser grâce à une activité créative comme le scrap, cela nous permet de lâcher prise pendant quelques précieux instants et donc d’être plus zen et détendu dans notre vie au quotidien.

Cet article participe à l’événement “3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien” du blog Habitudes Zen. J’apprécie beaucoup ce blog et mon article préféré est “Les 10 avantages de se lever tôt et comment le faire”.

J’espère que cet article vous donne des pistes pour être plus zen au quotidien dans votre pratique créative. Avez-vous des astuces qui vous permettent de vous sentir plus zen au quotidien ? Je vous invite à les partager dans les commentaires.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *