Théorie

6 bonnes raisons de faire du scrapbooking

le plaisir du scrap - bonnes raisons

Vous avez entendu parler du scrapbooking mais vous ne savez pas exactement ce que c’est ? Vous avez envie de tester le scrap mais vous n’êtes pas sûr qu’il y ait vraiment un intérêt à pratiquer cette activité ? Quelles que soient vos interrogations, voici 6 bonnes raisons de faire du scrapbooking. En effet, pratiquer cette activité peut avoir de nombreux bénéfices pour vous.

1. Pratiquer une activité créative

Savez-vous qu’il est très important pour nous de pratiquer une activité créative, quelle qu’elle soit ? En effet, cela permet de développer l’imagination, la concentration et même la mémoire car le fait de créer fait travailler une partie spécifique du cerveau qui nous permet également de trouver des idées et des solutions de manière générale. Ainsi en pratiquant une activité créative, nous améliorons notre capacité de réflexion. Cela nous permet également d’améliorer nos capacités de communication et d’expression. La confiance en soi est également renforcée car on prend conscience que l’on est capable de créer quelque chose. Les personnes qui pratiquent ce type d’activité mettent aussi en avant le caractère apaisant et anti-stress du processus de création qui équivaut en quelque sorte à la méditation en pleine conscience : on est totalement concentré et absorbé par ce que l’on fait et le monde autour de nous n’existe plus ; on oublie notre quotidien, nos obligations et l’on est à  100% dans le moment présent.

Le scrapbooking en particulier, nous permet de créer avec des photos et des papiers, des couleurs, des textures et tout autre élément que nous souhaitons utiliser dans nos créations. Pour créer nos pages, nous faisons appel à des règles de design et de mise en page et les photographies, qui sont le matériau de base pour nos réalisations nous permettent également d’exprimer notre créativité. Ainsi, le scrapbooking permet de combiner différents éléments et nous permet de nous exprimer pleinement selon nos goûts, nos envies et nos capacités.

2. Raconter son histoire

La plupart des personnes qui pratiquent le scrapbooking ont en elles un désir fort de raconter leur histoire, le plus souvent grâce à des photos et des mots. Cela permet aussi de développer une bonne estime de soi car on considère que notre histoire personnelle compte, qu’elle est importante et qu’elle mérite d’être racontée. On peut la raconter pour soi-même ou pour d’autres personnes, mais le plus important réside dans le fait de mettre sur le papier (ou sur un ordinateur) ce que nous vivons. Notre mémoire a ses limites et le fait de documenter ce que nous vivons au fur à mesure que cela se produit nous permet de conserver une trace des événements vécus.

Il y a une grande différence entre avoir une idée dans la tête, éprouver un sentiment intérieurement et passer le cap de retranscrire cette sensation de manière écrite. Testez et vous verrez la différence. Le fait de mettre quelque chose par écrit nous oblige à structurer notre pensée, à réfléchir différemment et à prendre pleinement conscience de l’idée et de sa portée concrète. Je ne croyais pas vraiment, il y encore quelques temps, au pouvoir de l’écriture, mais après avoir testé le processus et mis en pratique, j’en suis désormais pleinement convaincue.

3. Mieux vivre : développement personnel

Quand on est dans une démarche de développement personnel, le scrapbooking peut représenter un support qui permet de documenter les objectifs que l’on se fixe et nos avancées ainsi que les problèmes que l’on peut rencontrer. On peut ensuite consulter ce que nous avons documenté afin de progresser dans notre démarche, d’analyser ce qui s’est bien passé et ce qui n’a pas fonctionné comme on l’aurait souhaité. Le scrap peut nous permettre de mener une réflexion sur nous-même en profondeur et de tirer des enseignements de nos expériences afin d’avancer dans notre vie.

De plus, le fait de réfléchir à ce que nous vivons, de l’analyser et de le retranscrire, là encore, sur le papier et de manière créative grâce au scrapbooking peut très souvent nous aider à le vivre mieux. Le scrap peut être vu comme une sorte de thérapie qui nous aide à mieux comprendre ce que nous vivons au quotidien.

4. Partager : amitiés, communauté

Le scrap permet de partager ce que l’on vit, ce que l’on crée avec d’autres personnes. En effet, grâce au scrap, on partage son histoire, mais également la façon dont on la raconte. Ainsi, on peut partager avec d’autres des techniques, des façons d’aborder cette activité qui souvent permettent de créer des liens d’amitié avec des personnes qui partagent le même désir de créer. De plus, il existe de nombreuses communautés autour du scrapbooking, qui rassemblent les gens soit autour de certaines marques (Ali Edwards, Felicity Jane et Kési’Art, Florilèges Design pour des marques françaises), soit autour de projets comme December Daily® (Ali Edwards), Project Life® (Becky Higgins), etc, dont j’ai déjà parlé sur le blog. Quand on pratique le scrapbooking, on peut donc faire partie de ces différentes communautés de scrappeurs et scrappeuses qui partagent la même passion et s’entraident en se donnant des conseils et en partageant leur expérience.

5. Mettre en pratique et développer ses connaissances informatiques

Le scrapbooking nous permet également de développer des connaissances et des capacités annexes qui sont nécessaires pour créer des pages, encore plus à l’heure actuelle, c’est-à-dire dans un monde où l’informatique est omniprésente.

En effet, si l’on veut imprimer ses photos chez soi, il faut maîtriser un minimum le transfert de photos depuis son appareil photo ou son téléphone vers son ordinateur par exemple. Et même si l’on fait imprimer ses photos par un tiers, il faut bien télécharger ses photos sur une plate-forme qui nous permettra ensuite d’en commander l’impression.

Ensuite, en ce qui concerne le journaling, c’est-à-dire les textes qui accompagnent nos photos, sauf si on décide de tous les écrire à la main, ce qui est une option, on aura besoin de savoir se servir d’un traitement de texte au minimum.

De plus, si l’on aime jouer avec des produits numériques et les recolorer, les redimensionner, bref, les modifier à notre convenance, il faudra également que l’on sache utiliser certains logiciels, comme Fotofiltre ou PhotoShop qui sont très utiles dans ce domaine.

Les photos étant le matériau de base du scrapbooking, on peut également avoir envie d’améliorer nos connaissances dans le domaine de la photographie en tant qu’art afin d’amener notre scrapbooking à un autre niveau, même s’il est tout à fait possible d’utiliser uniquement des photos prises avec notre Smartphone. Mais, là encore, cela peut nous amener à vouloir au moins faire quelques retouches ou à appliquer quelques effets sur nos photos ce qui peut nous conduire à explorer les nombreuses applications disponibles aujourd’hui sur nos smartphones.

Si l’on aime davantage le côté mixed media, c’est-à-dire qu’on aime jouer avec les encres, la peinture, etc. cela peut aussi nous amener à développer notre intérêt pour des techniques artistiques qui sont au départ davantage des techniques relevant des arts plastiques.

Ainsi selon nos envies, on peut développer différentes capacités annexes qui nous permettent de donner à nos créations de scrapbooking, une autre dimension.

6. S’adresser à ceux qu’on aime

Enfin, le scrapbooking peut aussi être moyen de s’adresser à ceux qu’on aime. En effet, le scrap nous permet d’exprimer nos émotions, de décrire les événements pour nous permettre de mieux les comprendre nous-même mais on peut également choisir de s’adresser à d’autres personnes qu’à nous-même via nos réalisations. Ainsi, nombreux sont ceux qui choisissent d’écrire des lettres à leurs enfants, à leur conjoint, ou encore à leurs parents dans leurs albums. Le plus courant est de s’adresser à ses enfants, soit pour leur dire combien on les aime, soit pour leur montrer ce que l’on vit afin qu’ils aient connaissance de la vie de leurs parents. Cela nous intéresserait-il de savoir comment vivaient nos parents lorsqu’ils avaient notre âge ? Quelles étaient leurs occupations, leurs passions, etc. ? Et les leçons qu’ils ont apprises au fil de leur vie, n’aimerions-nous pas qu’ils les partagent avec nous ?

C’est dans cette optique que l’on peut décider de s’adresser à d’autres et en particulier à nos enfants via nos pages de scrap. Même si ceux-ci sont encore tout petits au moment où l’on réalise nos pages, ce peut être un moyen pour nous de partager notre expérience avec eux, de partager des conseils ou tout simplement de leur donner notre point de vue sur la vie et le monde qui nous entoure.

Le scrap peut donc nous permettre de laisser un héritage spirituel à nos enfants et de leur communiquer une partie de nos réflexions, de notre vie, de leur raconter des anecdotes ou tout simplement de leur dire notre amour pour eux.

J’espère que cet article vous donne une autre vision de ce que peut être le scrapbooking et de tout ce qu’il peut nous apporter au quotidien. Et vous, faites-vous déjà du scrapbooking ? Avez-vous d’autres raisons qui vous poussent à pratiquer cette activité créative et que vous aimeriez partager avec nous ? Je vous invite à me dire tout cela dans les commentaires.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

2 commentaires

  • bruandet

    Encore une fois, un vrai régal !!!

    Cet article sur les 6 bonnes raisons de s’intéresser m’ a donné l’idée d’associer effectivement l’utile à l’agréable :
    j’ai une liste d’objectifs dans 4 domaines que j’ai prédéfinis, il serait efficace et efficient de vérifier la progression de ces derniers au fil des semaines, à travers mon classeur scrap. Il me reste plus qu’ à réfléchir à la façon dont je vais procéder: ce qui n’est pas le plus simple….
    Merci Camille pour cette pépite : Associer ce que je pensais être qu’une activité créative à un support d’apprentissage, autre que l’informatique.
    Bisous

    PS: l’atelier Scrap s’organise…..

    • Camille BOLE

      Coucou Carole,
      Je suis ravie que cet article t’ait plu. C’est vrai qu’une activité créative, selon l’approche qu’on en a, peut nous apporter bien plus que ce que l’on croit au départ. Pour faire le point sur ta progression concernant ton développement personnel, tu auras au moins déjà un support dans lequel tu auras documenté au fur et à mesure les événements et ton ressenti. Tu auras donc la matière à analyser et c’est déjà une grande étape. J’ai vraiment hâte de voir ce que tu vas créer dans ton album ! 😉
      A bientôt.
      Camille.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *