Matériel

Le Washi Tape : définition et comment s’en servir

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (11)

Définition : Washi Tape

Le “washi tape” ou scotch de masquage ou décoratif en français est un scotch utilisé en scrapbooking. On peut s’en servir de différentes manières. Il peut bien sûr servir à fixer quelque chose comme n’importe quel ruban adhésif classique, mais pas seulement. Il est très travaillé avec des motifs ou du texte. On en trouve de toutes les couleurs et de toutes les tailles. On le classe généralement dans la catégories de embellissements plutôt que dans celle des éléments permettant de fixer des éléments comme les colles.

Voici quelques utilisations fréquentes du washi tape en scrapbooking.

Fixer une photo

Le washi peut être utilisé comme du ruban adhésif classique pour fixer une photo sur une page ou sur une carte décorative.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (6)

Ici, j’ai tout simplement utilisé un morceau de washi tape doré que j’ai déchiré et utilisé pour coller la photo sur la carte blanche. Cela rajoute de la texture sur la carte.

Faire une bordure

Le washi peut également servir à encadrer une page, une carte ou une photo, c’est-à-dire permettre de réaliser une bordure. Le washi est alors placé au bord de la page ou bien on le fait dépasser de moitié et on le replie de l’autre côté de la feuille, et cela sur autant de côtés que nécessaire pour réaliser la bordure. C’est une manière très simple de mettre en valeur une page en lui donnant un contour net et travaillé.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (1)

Pour cette petite carte, j’ai réalisé une bordure assez fine en repliant le washi sur les bords (la moitié du washi se trouve sur le recto de la carte, l’autre moitié sur le verso). En répétant le processus sur les 4 côtés de la carte, on obtient facilement une bordure qui fait tout le tour de la carte. Pour varier un peu, on peut mettre du washi uniquement en haut et en bas, par exemple. J’ai collé la photo au centre de la carte, ajouté un embellissement, et la carte est prête à être utilisée.

Créer un fond

On peut également utiliser le washi pour faire un fond de carte ou de page en collant des morceaux de ruban adhésif les uns à côté des autres. Ceci est très facile et très rapide à réaliser car le washi est adhésif et on peut placer les différents morceaux comme on le souhaite. Ils peuvent se chevaucher ou au contraire être espacés les uns des autres. La seule limite est notre imagination.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (2)

Pour cette carte, j’ai choisi 4 styles différents de washi et je les ai collés successivement de haut en bas, sur la carte jusqu’à ce qu’ils la recouvrent entièrement. Pour une réalisation plus facile, j’ai collé les différents morceaux en les faisant dépasser de chaque côté de la carte puis j’ai coupé ce qui était en trop à l’aide d’une paire de ciseaux. J’aurais aussi pu simplement replier les parties qui dépassaient sous la carte. Comme je trouvais que les couleurs étaient trop présentes, j’ai ajouté une feuille de papier calque par-dessus pour les atténuer légèrement. J’ai ensuite collé la photo et un embellissement. La carte est prête à être utilisée dans un projet.

Réaliser une pochette

En scrapbooking, on a parfois besoin de petites pochettes qui peuvent nous permettre de glisser plusieurs photos ou encore du texte qu’on veut rendre un peu moins visible. On peut bien sûr acheter des petites pochettes dans des boutiques physiques ou en ligne, mais on peut également les faire soi-même.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (3)

J’ai utilisé pour réaliser cette petite pochette, une bande de papier calque que j’ai pliée en deux. J’ai ensuite collé du washi de chaque côté pour fermer la pochette. J’aurais pu aussi rajouter une troisième bande de washi en bas pour décorer le troisième côté de la pochette.

Créer des embellissements

Une des techniques que je préfère est de réaliser soi-même des embellissements avec du washi et une machine de découpe, une perforatrice ou des ciseaux. Pour cela, il suffit de coller des bandes de washi sur du papier, puis d’utiliser des matrices de découpe avec une machine telle que la Big Shot. Cela permet de créer soi-même très rapidement et à moindre coût des embellissements que l’on pourra ensuite intégrer à nos réalisations.

  • Une bannière

L’embellissement le plus simple à réaliser avec du washi est sans aucun doute la bannière qui ne nécessite pas de machine de découpe, mais seulement une paire de ciseaux. Voici comment s’y prendre : on découpe une petite longueur de washi qu’on plie en deux. Les deux côtés adhésifs se retrouvent l’un contre l’autre. Ensuite on découpe un petit triangle en bas et au centre de ce morceau de washi. La bannière est créée !

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (7)

  • Des petits éléments (perforatrice ou machine de découpe)

Après avoir collé des bandes de washi sur une feuille, on peut alors l’utiliser comme si c’était du papier imprimé et découper de petits éléments décoratifs, avec une perforatrice ou avec une machine de découpe, que l’on pourra ensuite utiliser sur nos pages.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (4)

J’ai utilisé différentes matrices de découpe pour réaliser ces embellissements, essentiellement des esperluettes dans des tailles et des polices différentes, deux fois le mot “love” (amour) avec des polices différentes également et quelques petits éléments comme des étoiles, un cœur, un papillon et une astérisque.

  • Un alphabet

Enfin, on peut aussi réaliser un alphabet au style unique grâce une nouvelle fois à une machine de découpe (on peut faire cela aussi à la main, mais il faut beaucoup de motivation et de temps ; cela peut être fait à la main pour un monogramme par exemple). On peut alors personnaliser son alphabet en juxtaposant du washi de différentes couleurs par exemple.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (5)

Je possède une matrice de découpe de la marque Kési’Art (marque française) qui est une planche unique avec toutes les lettres de l’alphabet. J’ai donc pris une feuille à peine plus grande que cette matrice de découpe et j’ai collé différentes bandes de washi. J’ai choisi un assortiment de couleurs qui me plaisait et j’ai recouvert totalement la feuille de papier. J’ai ensuite placé la matrice de découpe dessus et j’ai fait passer l’ensemble dans la Big Shot. Je trouve que le résultat est très réussi. Je peux désormais utiliser ces lettres sur une page.

Une page réalisée avec du Washi

Voici un exemple de page que l’on peut obtenir en utilisant principalement du washi pour réaliser des embellissements.

Scrapbooking - Le plaisir du scrap au quotidien - le washi (10)

Pour la mise en page de cette réalisation, je suis partie d’un quadrillage composé de 4 petits rectangles : une photo, un papier calque avec des carrés dorés et deux cartes blanches que j’ai embossées à l’aide d’un classeur de gaufrage et de la Big Shot. Concernant le washi, j’ai utilisé les petites bannières que j’ai disposées en haut de la page le long d’un peu de couture (j’ai réalisé plusieurs passages avec ma machine à coudre.) Un peu plus bas, on a une esperluette que j’ai réalisée grâce à une matrice de découpe et du washi rayé noir et blanc. J’ai créé un nouvel embellissement en forme de cœur car cette dernière carte me paraissait un peu vide et enfin, j’ai ajouté une bordure tout en bas de la page avec le même washi que j’avais utilisé précédemment. Pour ajouter une dernière touche de relief à la page, j’ai collé un embellissement “love” (amour) sur la partie basse de la page.

Cette page est donc très simple mais je pense que c’est un bon exemple des diverses utilisations que l’on peut faire du washi.

Je vous invite à me dire dans les commentaires si vous utilisez vous aussi du washi dans vos réalisations ou si vous venez de le découvrir dans cet article. Que pensez-vous de ce que l’on peut créer avec le washi ? Je vous dis à très bientôt.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • Bruce

    Bonjour CAMILLE,
    Ta présentation évolue bien, et même si je ne suis pas adepte de cette discipline, c’est toujours agréable à lire.
    J’ai appris que tu avais une amie proche que tu as convertie, bravo !!!!
    Bonne continuation avec tous mes encoragements.

    • Camille BOLE

      Salut Bruce,
      Merci de prendre le temps de faire un tour par le blog alors que tu ne fais pas de scrap. 😉
      Merci pour ton commentaire et tes encouragements !
      A bientôt.
      Camille.

  • bruandet

    Coucou Camille

    Le colis est arrivé, ce soir je déballe et je démarre mon premier atelier scrapp !!!!
    Cet article sur le Washi Tape révèle encore d’autres façons d’embellir nos albums…Mais pas de précipitation me concernant, je le mets de coté, je vais suivre les étapes de ton livre….
    C’est à chaque fois, un vrai régal de te lire, tu n’embellis pas que les albums!!!!
    Bonne journée

    • Camille BOLE

      Coucou Carole,
      Super, ta commande est arrivée ! Le fait d’avoir le matériel va rendre ton album plus concret pour toi et t’encourager à commencer à créer. Effectivement, le washi n’est pas vraiment nécessaire pour toi à cette étape de la réalisation de ton album. Mais merci malgré tout pour ton enthousiasme à l’égard de mes articles !
      Merci beaucoup pour ton soutien.
      A bientôt.
      Camille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *