MINI PAGES

Mon album 13×18 cm : créativité, fun et expérimentation

Happy book album 13x18 cm 5x7 (1)

Je vous présente aujourd’hui un projet dont je ne vous ai pas encore parlé, mais qui me tient vraiment à cœur. Il s’agit de mon album 13×18 cm. Je ne sais pas encore bien comment le nommer car il ne rentre dans aucune case… C’est pourquoi, pour l’instant, je le désigne par son format car je n’ai jamais utilisé ce format auparavant pour un album ; il se distingue ainsi de tous mes autres albums. Ce n’est ni Project Life®, ni un mini album, ni un carnet et le mode de reliure que j’utilise est également nouveau pour moi (j’y avais fais allusion dans un article en début d’année, mais je voulais d’abord le tester avant de vous en parler).

Pourquoi cet album ?

Un album différent de mon PL

Si vous me suivez depuis quelques temps déjà, vous vous souvenez peut-être que je m’étais beaucoup interrogée en ce début d’année sur plusieurs points : les différents projets que j’allais mener, les différents formats et la fréquence de documentation. Si vous consultez cet article, vous verrez que beaucoup de choses ont évolué depuis le mois de janvier… En effet, mon album “principal” pour cette année est finalement mon Project Life® familial mensuel au format A4. Chaque mois, je réalise une double page principale et 2 ou 3 pages complémentaires. Ce format me convient bien cette année pour ce projet.

Cependant, je voulais également pouvoir créer d’autres pages pour les photos que je souhaite imprimer mais que je n’utilise pas pour Project Life®. C’est pourquoi j’ai choisi de conserver, en parallèle de mon album principal, un petit album dans lequel je ne me fixe pas de règles précises. Il n’y a pas de fréquence déterminée, je crée des pages si j’en ai envie et quand j’en ai envie.

Un album pour expérimenter

A l’inverse de mon album PL dans lequel j’essaie de garder une certaine cohérence, je vais utiliser cet album notamment pour expérimenter : de nouvelles techniques, de nouvelles mises en page, de nouvelles fournitures, etc. J’aimerais par exemple prendre davantage le temps d’utiliser des tampons et des encres, et c’est dans cet album que je placerai les pages ainsi créées. De même, lorsque je réalise des pages dans le cadre de challenges de scrap, si elles ne trouvent pas leur place dans PL, c’est dans cet album que je les mettrai. D’ailleurs, si vous avez des suggestions concernant des choses que je pourrais expérimenter, ou que vous aimeriez me voir tester, je vous invite à m’en faire part dans les commentaires.  ; )

Happy book album 13x18 cm 5x7 (8)

Pourquoi ce format ?

Pourquoi ai-je choisi ce format 13×18 cm (5×7 pouces) ? En effet, j’avais l’année dernière un album 15×20 cm en parallèle de mon album PL principal. J’aurais pu choisir de continuer celui-ci. Mais, c’est en fait en feuilletant mes anciens albums photos que j’ai redécouvert quelques pages au format 13×18 cm et je me suis rendue compte que j’aimais vraiment le résultat. C’est aussi un format relativement petit, et qui prend donc très peu de place, mais qui permet malgré tout de disposer plusieurs photos sur une même page. Comme ce format est de taille réduite, cela permet également d’utiliser des chutes de papiers imprimés ou des restes de cartes et cela limite les impressions de photos puisqu’on peut imprimer plusieurs photos sur un format 10×15 cm, comme je le fais par exemple quand j’utilise le design avec les 12 carrés sur une page.

De plus, cela fait très longtemps que je veux essayer de m’affranchir des pochettes plastiques (et éventuellement des albums classeurs) et, bien qu’il existe des pochettes de scrap de ce format, je ne crois pas qu’on trouve des albums au format 13×18 cm. Je me suis donc dit que ce serait l’occasion également de tester de réaliser un album sans pochettes plastiques. Ceci m’amène à vous parler du mode de reliure que j’ai choisi pour cet album.

La reliure de mon album 13×18 cm

Inspiration : The Happy Planner®

The Happy Planner LOGO - Main Post Partners

Vous avez certainement entendu parler des agendas de la marque The Happy Planner® qui peuvent être utilisés comme des “Memory Planner” (c’est-à-dire un agenda qui permet de conserver des souvenirs) et qui sont à mi-chemin entre un agenda et un album de scrap. En général, pour le format A4, une semaine est présentée sur une double page avec des photos assez petites et tout en hauteur. J’ai songé à documenter ainsi cette année pour Project Life®, puis j’y ai renoncé car malgré un format A4, que je considère comme un grand format, les photos sont très petites et je souhaitais avoir la possibilité d’imprimer de grandes photos.

La reliure à jetons, vous connaissez ?

Happy book album 13x18 cm 5x7 (5)

Cependant, si j’ai écarté ce mode de documentation, j’ai néanmoins été séduite par le mode de reliure utilisé dans ces agendas. En effet, la reliure utilisée s’appelle une reliure à jetons. En effet, ce qui relie les pages entre elles, ce sont de petits disques (jetons) en plastique ou en métal qui se trouvent en général sur toute la hauteur de la page. Ainsi, les pages sont tenues entre elles mais on peut les déplacer comme on le souhaite au sein de l’album. Ce qui m’a particulièrement plu également, c’est que pour un petit prix, on peut se procurer une perforatrice qui permet de créer les perforations nécessaires sur le bord des pages pour les relier ensuite grâce aux jetons. Pour moi qui voulais ajouter des pages selon mes envies, le fait de pouvoir les déplacer à ma guise m’a semblé très intéressant.

Happy book album 13x18 cm 5x7 (2)

Avantages de ce mode de reliure

Il y a plusieurs avantages dans ce mode de reliure : pas besoin de classeur, pas besoin de pochettes plastiques, avec la perforatrice on peut inclure toutes les pages que l’on veut, les pages sont déplaçables facilement dans l’album, et l’épaisseur de l’album peut être ajustée au fur et à mesure que notre album se remplit. Je m’explique : en effet, il existe différentes tailles de jetons et on peut changer les jetons au fur et à mesure selon nos besoins. Pour ma part, j’ai pour l’instant de tout petits jetons en plastiques transparents que j’ai trouvé pour un coût dérisoire et qui m’ont permis jusqu’à aujourd’hui de tester ce type d’album sans avoir à investir beaucoup dans du matériel (à l’exception de la perforatrice). Puisque j’ai déjà créé un certain nombre de pages dans cet album, je pense acheter dans un futur proche des jetons d’une taille supérieur et de meilleure qualité afin de faire grandir mon album.

Exemples de pages réalisées à ce jour

Si vous me suivez sur Instagram, vous avez déjà vu quelques unes des pages de cet album. En voici quelques unes.

Page de titre de l’album

Réalisée avec le set de tampons numériques de chez Ali Edwards : “2020 Word Art”.

Happy book album 13x18 cm 5x7 (4)

Challenge scrap (Felicity Jane, avril 2020)

Page réalisée dans le cadre du challenge du mois d’avril, en tant que Guest Designer pour Felicity Jane.

FJ-Sketch Challenge-Grace Kit-April 2020 - Copie

Cliquez sur ce lien pour voir comment j’ai réalisé cette page (vidéo process) sur ma chaîne YouTube : 

Pages créées juste pour le plaisir

Home 13x18

Cliquez sur ce lien pour voir comment j’ai réalisé cette page (vidéo process) sur ma chaîne YouTube : 

Our life storykit we ali edwards 13x18 cm

.

J’espère que cet article vous aura fait découvrir un nouveau format et un nouveau type d’album  sans pochettes, avec la reliure à jetons. Si vous utilisiez déjà ce mode de reliure, je vous invite à nous faire part de votre expérience dans les commentaires. Utilisez-vous aussi des formats non standards pour albums ? J’ai hâte d’échanger avec vous sur le sujet. A bientôt.  : )

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *