MINI PAGES

Mon album Project LifeÂź 13×18 cm

Salut Ă  tous ! J’ai rĂ©cemment commencĂ© Ă  crĂ©er de plus en plus de pages dans mon album 13×18 cm pour documenter ma vie quotidienne et vous ĂȘtes nombreux Ă  m’avoir posĂ© des questions sur cet album. C’est pourquoi j’écris cet article aujourd’hui : pour vous donner des informations utiles afin que vous puissiez essayer vous aussi ce format si cela vous tente. Dans cet article, je vais tout d’abord vous expliquer le “pourquoi” derriĂšre cet album, puis je vous montrerai “comment” je crĂ©e mes pages concrĂštement et enfin, je partagerai avec vous les fournitures que j’utilise pour cet album.

Happy book album 13x18 cm 5x7 (4)

POURQUOI cet album 13×18 cm ?

Mon album 13×18 cm, au dĂ©part

Au dĂ©but de chaque nouvelle annĂ©e, je me pose toujours des questions quant Ă  la façon dont je vais documenter ma vie grĂące au scrap. En janvier 2020, j’avais de grands projets : je voulais avoir plusieurs albums sur des sujets diffĂ©rents : Project Life pour la vie quotidienne, One Little Word, un album personnel, etc. J’avais envisagĂ© cette maniĂšre de procĂ©der car il y a beaucoup de choses dont je souhaite me souvenir en ce qui concerne cette pĂ©riode de ma vie : mes enfants et mon mari, ma famille et mes amis, mes intĂ©rĂȘts plus personnels, mes progrĂšs dans diffĂ©rentes sphĂšres de ma vie
 J’aime aussi beaucoup expĂ©rimenter : un nouveau format, une nouvelle mise en page, une nouvelle marque de scrap
 Je voulais que tout soit trĂšs clair en ce qui concerne mes diffĂ©rents albums pour savoir exactement oĂč j’allais avec mes projets. J’ai donc choisi minutieusement ce que je voulais faire, mais j’ai oubliĂ© quelque chose de trĂšs important : on a un nombre limitĂ© d’heures par jour et avec des enfants + le covid/le confinement + simplement la vie en gĂ©nĂ©ral, ce que j’avais envisagĂ© s’est rapidement rĂ©vĂ©lĂ© beaucoup trop ambitieux. De plus, j’ai vraiment hĂ©sitĂ© sur les diffĂ©rents formats car j’aime de nombreux styles diffĂ©rents, et j’ai donc changĂ© d’avis plusieurs fois au cours de cette premiĂšre partie de l’annĂ©e.

En parallĂšle, depuis plusieurs annĂ©es maintenant, j’ai choisi de faire un voyage qui m’emmĂšne un peu plus chaque jour vers le minimalisme, et je sentais au fond de moi que quelque chose n’allait pas avec tous ces albums. Finalement, en essayant de clarifier mes intentions et de dĂ©finir de façon prĂ©cise ce que je voulais faire, j’ai cloisonnĂ© les choses, je les ai fait rentrer dans des petites boĂźtes bien sĂ©parĂ©es et je me suis rendue compte que cela ne me correspond pas. Pour voir ce que j’avais prĂ©vu pour mes diffĂ©rents albums dĂ©but janvier 2020, je vous invite Ă  cliquer sur ce lien et Ă  lire cet article.

cbminipages 5x7 13x18 project life (14)

Comment mon album 13×18 cm est devenu mon album principal pour cette annĂ©e ?

Quand j’ai dĂ©cidĂ© de commencer un album au format 13×18 cm, mon album Project Life principal Ă©tait un album classeur A4 (similaire Ă  du 9×12 pouces). Voyant beaucoup de personnes utiliser le format 9×12, j’ai eu envie de le tester aussi (j’ai malgrĂ© tout choisi du A4 car c’est beaucoup plus pratique d’imprimer les photos A4 avec l’imprimante que j’ai Ă  la maison). C’était trĂšs facile rester Ă  jour car j’avais choisi une approche mensuelle. Le seul point nĂ©gatif : j’avais l’impression de ne plus scrapper parce que je n’utilisais que quelques photos pour un mois entier et je rĂ©alisais les pages assez rapidement. : ( Si vous cherchez un projet qui est rapide et facile Ă  rĂ©aliser, je vous encourage Ă  tester cette option. Par contre, si vous avez de nombreuses photos Ă  scrapper chaque mois, mieux vaut peut-ĂȘtre essayer autre chose.

Etant donnĂ© mon ressenti face Ă  cet album, j’ai donc dĂ©cidĂ© d’avoir, Ă  cĂŽtĂ© de celui-ci, un album dans lequel je pourrais expĂ©rimenter et m’amuser, et bien sĂ»r scrapper les photos que je n’aurais pas choisi d’utiliser dans mon album Project Life A4. De plus, cela faisait longtemps dĂ©jĂ  que je souhaitais m’affranchir des pochettes plastiques qui Ă©taient vĂ©ritablement devenues une source de stress pour moi. C’est comme cela que j’ai dĂ©cidĂ© d’utiliser la mĂȘme reliure que The Happy Planner avec du papier lĂ©gĂšrement cartonnĂ© blanc et une perforatrice spĂ©ciale. C’est tellement plus simple de mon point de vue.

J’ai commencĂ© Ă   vraiment apprĂ©cier de crĂ©er ces “mini pages” comme je les appelle. Je pense que la partie fun, oĂč l’on s’amuse en crĂ©ant est la clĂ© dans le scrap. J’ai donc commencĂ© Ă  aimer crĂ©er des pages dans mon album 13×18 cm plus que dans n’importe quel autre de mes albums. Ce qui a eu un trĂšs grand impact sur moi, c’est quand j’ai crĂ©Ă© les pages pour mon Challenge Scrap de juillet 2020 : j’ai fait le choix de documenter une photo par jour sous l’angle de la gratitude (“Je suis reconnaissante pour
”), et j’ai crĂ©Ă© des collages sous forme de grille composĂ©e de petits carrĂ©s, avec une semaine = une page. J’ai vraiment apprĂ©ciĂ© ce projet parce qu’il m’a permis de ralentir et m’a donnĂ© l’opportunitĂ© d’ĂȘtre plus PRESENTE (PRESENT est le mot que j’ai choisi pour One Little Word cette annĂ©e) et le format des pages m’a vraiment plu puisque je poursuis mon voyage vers le minimalisme et j’essaie de rĂ©duire les choses matĂ©rielles qui m’entourent. Cela  m’a amenĂ© Ă  comprendre 2 choses importantes : j’ai vraiment envie/besoin d’ĂȘtre d’avantage consciente de la place que j’accorde aux choses matĂ©rielles qui m’appartiennent (ici il s’agit de la place que vont occuper mes albums) et j’aime vĂ©ritablement plusieurs approches : la vue d’ensemble mensuelle, l’approche semaine par semaine, et j’aime aussi le fait d’avoir la possibilitĂ© de crĂ©er plusieurs pages pour un Ă©vĂ©nement en particulier si j’en ressens le besoin/l’envie. Je vous parle de ces 2 points plus en dĂ©tail juste aprĂšs.

cbminipages 5x7 13x18 project life (12)

Etre consciente de la place que prennent les choses / Le voyage durant lequel j’ai appris à mieux me connaütre

Avant que je dĂ©couvre le concept de minimalisme, c’est comme si j’avais vĂ©cu dans le brouillard. Je prenais certes des dĂ©cisions, mais maintenant que j’ai eu le temps de prendre du recul, je me rends compte que je n’avais pas vĂ©ritablement de critĂšres sur lesquels je basais mes choix. Je faisais les choses parce que cela me plaisait, sans penser aux consĂ©quences qu’aurait le fait de faire cette action en particulier. A prĂ©sent, je me pose des questions afin de dĂ©terminer : la place que va nĂ©cessiter un objet, le temps que je veux consacrer Ă  une activitĂ©, les vraies raisons pour lesquelles je choisis d’investir du temps et de l’énergie (et de l’argent) dans quelque chose et j’essaie d’ĂȘtre consciente des bĂ©nĂ©fices qui existent pour moi, dans l’instant PRESENT.

Pour mon album 13×18 cm, voici les quelques rĂ©flexions que j’ai eues. Je sais que crĂ©er des pages pour mon album 13×18 cm m’apporte de la joie maintenant (quelque soit le devenir de cet album par la suite). J’apprĂ©cie vraiment le processus crĂ©atif.

Ce format est assez petit mais il me permet de scrapper beaucoup de photos sur une seule page si je le souhaite ou encore d’utiliser une photo en pleine page s’il y a une photo en particulier que j’adore. Je me sens sereine quant Ă  la place que prend cet album parce que les pages que je crĂ©e ne pĂšsent pas sur mes Ă©paules (au sens propre comme au figurĂ©).

Les pages sont faciles et rapides Ă  crĂ©er, et c’est donc parfait pour le temps que j’ai Ă  consacrer au scrap en ce moment. Et dans le mĂȘme temps, je parviens Ă  scrapper plein de photos.

Les raisons pour lesquelles je choisis consciemment de continuer cet album sont : j’ai vraiment envie/besoin d’une activitĂ© crĂ©ative et je veux me rappeler des diffĂ©rentes pĂ©riodes de notre vie, en tant que famille.

Je pense donc que cet album est vĂ©ritablement parfait pour moi en ce moment. Cela est susceptible de changer dans le futur (et comme je me connais, je suis Ă  peu prĂšs certaine que cela va changer), mais c’est dont j’ai besoin ici et maintenant, Ă  cette pĂ©riode de ma vie. Je vous invite Ă  rĂ©flĂ©chir Ă  ce dont vous avez besoin en ce moment. Pas ce que les autres font, pas ce que moi je fais, mais ce que VOUS avez envie de faire MAINTENANT.

cbminipages 5x7 13x18 project life (13)

Comment je crĂ©e mes pages 13×18 cm

La formule flexible que je me suis créer pour me guider

Avec cet album, comme je l’ai dĂ©jĂ  dit, mon intention est de le garder “sous contrĂŽle”. En d’autres termes, je souhaitais connaĂźtre, dĂšs le dĂ©part, la place que cet album prendrait, afin de ne pas crĂ©er des pages continuellement pour finalement rĂ©aliser que c’est beaucoup trop et ne pas me sentir Ă  l’aise par rapport Ă  cela. C’est pourquoi, j’ai dĂ©cidĂ© d’opter pour une approche mois par mois pour cet album, parce que je trouve cela plus simple que d’aborder d’un seul coup l’annĂ©e entiĂšre.

A prĂ©sent, je vais partager avec vous ce qui aura trĂšs probablement sa place, chaque mois, dans mon album 13×18 cm. Et pour vous donner des exemples concrets, j’ai dĂ©cidĂ© de vous emmener avec moi pendant que je prĂ©pare mes pages pour le mois d’avril 2020 (en effet, je n’avais pas crĂ©Ă© grand chose pour ce mois avant de commencer Ă  Ă©crire cet article).

Une page de titre pour le mois

La premiĂšre page de chaque mois est une page de titre oĂč le nom du mois apparaĂźt d’une façon ou d’une autre. La mise en page est la mĂȘme que celle que j’avais utilisĂ©e dans mon prĂ©cĂ©dent album Project Life A4, mais en plus petit. Ma mise en page prĂ©fĂ©rĂ©e pour ce type de page est celle avec les 12 carrĂ©s disposĂ©s sous forme de grille. Je place gĂ©nĂ©ralement la “carte titre” Ă  l’intersection de la deuxiĂšme colonne et du deuxiĂšme rang. Les autres emplacements sont occupĂ©s par des photos + quelques cartes. J’utiliserai peut-ĂȘtre aussi des photos en pleine page de temps en temps.

Voici la page de titre pour le mois d’avril 2020 :

cbminipages 5x7 13x18 project life (1)

Les pages courantes ou comment je parviens Ă  tout scrapper dans un seul album tout en adorant plusieurs approches

Je voulais avoir une idĂ©e (approximative) du nombre de pages que j’allais crĂ©er par mois. En effet, par  le passĂ©, dans mes albums, certains mois ont beaucoup de pages de crĂ©Ă©es et d’autres sont totalement vides. J’aime voir l’évolution de notre vie de mois en mois et je souhaite donc avoir au moins quelques pages crĂ©Ă©es pour chaque mois.

C’est pourquoi j’ai prĂ©parĂ© des pages blanches Ă  l’avance (je vous explique comment juste en-dessous) et j’ai choisi une formule qui me permet d’avoir une base sur laquelle partir et une idĂ©e dĂšs maintenant de l’épaisseur de l’album une fois terminĂ©. Puisque j’aime l’approche hebdomadaire qui offre une vue d’ensemble de ce qui s’est passĂ© dans la semaine et j’aime aussi la possibilitĂ© de crĂ©er davantage pour un Ă©vĂ©nement en particulier si je le souhaite, j’ai dĂ©cidĂ© de consacrer 4 pages pour la documentation par semaine (une semaine = une page ou une double page, en fonction de la mise en page que je choisis pour ces semaines-lĂ ) + 2 ou 3 pages pour mettre en valeur des choses/Ă©vĂ©nements particuliers. Bien sĂ»r, si j’ai besoin de mois ou plus de pages dans mon album, j’ajusterai le nombre de pages, mais cela me donne une idĂ©e assez prĂ©cise de l’endroit oĂč je vais avec mon album.

cbminipages 5x7 13x18 project life (2)

Une page de fin pour le mois

J’aime cette idĂ©e d’avoir une page de titre et une page de clĂŽture, comme la couverture d’un livre, pour chaque mois dans mon album. Je rĂ©alise un collage de photos provenant du mois sur le recto de la derniĂšre page du mois et sur le verso, j’ai dĂ©cidĂ© de terminer chaque mois par une page de fin prĂ©sentant un de mes papiers imprimĂ©s favoris. Je pense que c’est agrĂ©able visuellement d’avoir une pause entre toutes les photos et j’aime la façon dont cela clĂŽture le mois. De cette maniĂšre, chaque mois est comme un mini album Ă  lui tout seul et cela me plaĂźt beaucoup.

cbminipages 5x7 13x18 project life (3)

cbminipages 5x7 13x18 project life (4)

Le design des pages intérieures

Si vous me suivez depuis quelques temps dĂ©jĂ , vous savez que j’adore les designs sous forme de grille et la mise en page qui reprend le style des pochettes plastiques compartimentĂ©es (mĂȘme si je n’utilise plus de pochettes plastiques). Mes 2 mises en page prĂ©fĂ©rĂ©es, en particulier pour les pages hebdomadaires sont : la grille de 12 carrĂ©s et lorsque je colle les photos et les cartes de façon inclinĂ©e sur deux pages. Je crĂ©e aussi des pages dans un style plus traditionnel, et cela le plus souvent pour les pages prĂ©sentant un Ă©vĂ©nement particulier qui a eut lieu dans le mois.

Voici deux exemples de mes mises en page préférées :

cbminipages 5x7 13x18 project life (5)

cbminipages 5x7 13x18 project life (6)

Les fournitures que j’utilise pour mon album 13×18 cm

Beaucoup d’entre vous m’ont demandĂ© quelles fournitures j’utilise dans mon album 13×18 cm. En fait, il suffit de peu de choses pour se lancer : du papier blanc (+ un massicot), une perforatrice particuliĂšre, des disques pour la reliure des pages, et comme d’habitude, une imprimante + du papier photo et quelque chose pour coller les photos sur les pages.

Du papier blanc (+ un massicot)

J’utilise du papier blanc comme base pour mes pages. Les pages que je crĂ©e mesurent 13×18 cm et j’ajoute 1,5 cm pour laisser de la place Ă  la reliure car, en gĂ©nĂ©ral, je dĂ©teste avoir des perforations dans mes photos. Le papier que j’utilise le plus souvent comme base est celui-ci : Clairefontaine DCP A4 160g. J’en ai aussi testĂ© un plus Ă©pais, Clairefontaine DCP A4 250g mais je le trouve plus difficile Ă  utiliser car il trop Ă©pais Ă  mon goĂ»t. Pour l’instant je l’utilise pour les pages d’ouverture et de fin de chaque mois, mais je n’en rachĂšterai pas quand mon stock sera Ă©puisĂ©.

cbminipages 5x7 13x18 project life (7)

IMPORTANT : n’utilisez pas un papier trop Ă©pais car vous ne pourrez peut-ĂȘtre pas l’utiliser dans la perforatrice (celle que j’ai accepte 3 feuilles maximum simultanĂ©ment “en thĂ©orie”, mais je place en gĂ©nĂ©ral seulement 2 feuilles Ă  la fois pour faire les perforations).

Le massicot que j’utilise en ce moment est le Fiskars Guillotine. Je l’utilise depuis des annĂ©es mais je pense que je vais devoir le changer bientĂŽt car il y a dĂ©sormais quelque chose de bizarre qui se passe avec la lame
 Mais je le recommande Ă  100% ! Je ne pourrais pas scrapper sans mon massicot guillotine (j’aimerais cependant qu’il soit Ă  peine plus grand). Celui que j’utilise en ce moment est de taille A5. J’utilise aussi celui-ci, aussi un Fiskars, mais je prĂ©fĂšre la coupe de celui Ă  guillotine.

ASTUCE : vous pouvez dĂ©couper 2 pages 14,5×18 cm dans une feuille A4 : je vous montre comment je procĂšde dans la vidĂ©o qui se trouve Ă  la fin de cet article.

Je vous montrerai aussi comment je prĂ©pare les pages blanches que j’utilise comme base dans mon album dans la vidĂ©o.

La perforatrice

La perforatrice que j’ai achetĂ©e est celle-ci : Perforatrice Busy Days Boxclever Press, mais elle est actuellement indisponible. Vous pouvez opter pour celle-ci qui est Ă©quivalente. Le point positif, c’est que avez uniquement Ă  faire cet achat une fois et ensuite vous pouvez crĂ©er Ă  l’infini.

ASTUCE : si vous n’ĂȘtes pas totalement convaincu par le fait d’investir dans cette perforatrice, je vous conseille de faire ce que j’ai fait au dĂ©part : crĂ©ez vos pages mĂȘme si vous n’avez pas la perforatrice, laissez l’espace pour faire les trous plus tard et voyez si ce format vous convient ou non. Ensuite, si vous apprĂ©ciez vraiment cette approche, vous pouvez alors acheter la perforatrice. Vos pages seront dĂ©jĂ  prĂȘtes et vous serez certains que vous vous servirez de la perforatrice. ; )

cbminipages 5x7 13x18 project life (8)

Les disques

En plus de la perforatrice, vous aurez aussi besoin de disques particuliers pour relier vos pages entre elles. Vous pouvez en acheter en plastique ou en mĂ©tal (le plastiques est moins cher). Il en existe de toutes les couleurs. J’utilise des disques en plastique ; je les ai achetĂ©s ici. Ce qui est gĂ©nial avec les disques, c’est que l’on peut choisir la taille dont on a rĂ©ellement besoin et on peut l’adapter au fur et Ă  mesure qu’on crĂ©e des pages. Il existe les tailles S, M et XL.

Les photos : imprimantes et papier photo

Pour imprimer les photos, puisque leur taille est assez petite, j’utilise principalement ma Selphy (ce modĂšle est abordable en terme de prix, mais il en existe un plus rĂ©cent et plus cher) car j’apprĂ©cie vraiment la qualitĂ© et je peux imprimer plusieurs photos sur une feuille de papier photo 10×15 cm. Pour imprimer une photo en pleine page ou encore pour imprimer des cartes et des embellissements, j’utilise mon imprimante Canon pixma TS8251 avec du papier photo peu cher que je trouve dans mon supermarchĂ© habituel. La qualitĂ© des photos imprimĂ©es avec cette imprimante est trĂšs bonne pour une impression Ă  la maison, selon moi.

Avec la Selphy : le papier photo mesure 10×15 cm ; chaque photo mesure 4,2 cm

cbminipages 5x7 13x18 project life (9)

Avec l’imprimante Canon TS8251 : le papier photo est au format A4 et j’imprime les embellissements et les cartes en fonction de mes besoins, cela dĂ©pend du projet.

cbminipages 5x7 13x18 project life (10)

Un roller colle

Et enfin, pour coller les photos sur mes fonds de pages, j’utilise un roller colle. J’aime beaucoup celui-ci car il est assez facile de dĂ©placer les photos si l’on a besoin d’ajuster le positionnement, mais c’est en mĂȘme temps une colle permanente.

PROCESS VIDEO

Je vous laisse Ă  prĂ©sent avec la vidĂ©o qui vous montre tout ce dont je vous ai parlĂ© ci-dessus. J’espĂšre que cela vous donnera une meilleure idĂ©e de ce Ă  quoi ressemble mon album 13×18 cm.

Voici les différentes étapes que vous verrez dans cette vidéo :

*comment je crĂ©e la structure de l’album pour le mois : les diffĂ©rentes pages (page de titre, pages intĂ©rieures, page de fin) ;

*les photos imprimĂ©es avec l’imprimante Selphy : le papier photo mesure 10×15 cm et chaque photo mesure 4.2 cm ;

*les photos découpées à la bonne taille ;

*la feuille d’embellissements et de cartes que j’ai imprimĂ©e et comment je dĂ©coupe tout ça ;

*la vidĂ©o process pour la page de titre pour avril 2020 et ce que ça donne dans l’album ;

*mon processus pour créer la page de fin pour le mois ;

*le processus de crĂ©ation d’une photo en pleine page de taille 13×18 cm ;

*comment j’ai crĂ©e le collage de fin pour le mois, au verso de la page de fin avec le papier imprimĂ© ;

*un rapide coup d’Ɠil sur toutes les pages du mois d’avril que j’ai crĂ©Ă©es pour l’instant.

Voici les pages qu’il me reste Ă  crĂ©er pour avril 2020 :

*les pages correspondant au diffĂ©rentes semaines du mois d’avril  (juste aprĂšs la page de titre) ;

*une page sur la chasse aux Ɠufs ;

*et au moins une page au dos de la photo en pleine page.

Cependant, j’ai dĂ©cidĂ© de m’arrĂȘter ici pour l’instant car cet article contient dĂ©jĂ  beaucoup d’informations. Je partagerai les autres pages avec vous ici ou sur Instagram. Dites-moi dans les commentaires si cela vous intĂ©resse de voir les vidĂ©os process pour ces nouvelles pages.

.

J’espĂšre vraiment que cet article vous aura Ă©tĂ© utile et que vous avez dĂ©sormais une idĂ©e plus claire de ce que c’est que de crĂ©er des mini pages de format 13×18 cm. Peut-ĂȘtre cela vous aura-t-il donnĂ© de l’inspiration pour essayer une nouvelle approche comme celle-ci ou pour prendre le temps de rĂ©flĂ©chir au type d’album qui vous correspondrait le mieux maintenant en terme de taille (13×18 cm, 15×20 cm, A4
), d’approche (hebdomadaire, mensuelle, sans frĂ©quence particuliĂšre
), etc. Je vous invite Ă  me poser toutes questions que vous vous posez Ă  ce sujet ou sur tout autre sujet dont vous aimeriez que l’on discute. Je me ferai un plaisir d’échanger avec vous. ; )

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  

4 commentaires

  • lili.daisy

    Merci pour ton article si détaillé, comme à chaque fois.
    J’aime beaucoup lire tout le cheminement qui amĂšne Ă  choisir tel ou tel format, la maniĂšre dont on voit ses albums (car on va les feuilleter un bon nombre d’annĂ©es ensuite), ce qu’on a envie de crĂ©er, nos besoins, etc …
    Les blogueuses, youtubeuses et instagrammeuses dĂ©taillent rarement autant et pourtant c’est vraiment intĂ©ressant.

    Je pense que je suis la seule gardienne de la mĂ©moire familiale au sein de mon foyer et je me sens investie de cette mission. DĂ©jĂ  parce que ça me plait et parce que je suis la seule Ă  m’en prĂ©occuper 😉
    je faisais beaucoup d’album Ă  l’Ă©poque de l’argentique (pourtant j’étais jeune mais j’ai toujours pris beaucoup de photos des copains et de la famille). quelques annĂ©es aprĂšs le dĂ©but du numĂ©rique, comme beaucoup, j’ai Ă©tĂ© engloutie et j’ai tout abandonnĂ©.
    Maintenant, j’ai trĂšs envie de m’y remettre, d’autant plus que j’ai un enfant maintenant et j’ai trĂšs envie de voir nos souvenirs sur papier plutĂŽt que sur un ecran.

    Je dĂ©bute et je me cherche encore. Je ne suis pas forcĂ©ment trĂšs crĂ©ative Ă  la base et j’ai du mal Ă  m’y mettre rĂ©guliĂšrement car justement je ne sais pas trop oĂč je vais. J’espĂšre que dans un ou deux ans, j’identifierai mieux mes besoins, mĂȘme si ça commence dĂ©jĂ  Ă  Ă©merger dans ma petite tĂȘte. Parfois, je me dis que je rĂ©flĂ©chi beaucoup trop et que je devrais me lancer tout simplement mais j’ai toujours l’impression que je vais acheter des choses inutiles ou que le rĂ©sultat ne me plaira pas. Vu comme je suis perfectionniste, je serais capable de tout refaire … Je pense que je devrais ĂȘtre moins exigeante envers moi mĂȘme ;-p

    Avant de me lancer, j’ai rĂ©flĂ©chi pendant un an Ă  ce que je voulais vraiment garder de mes souvenirs, quel format, etc ??? La magie d’internet m’a fait dĂ©couvrir le PL, les albums, le scrap etc … Mais cela m’a aussi beaucoup perturbĂ©e. Je m’imaginais faire de simples albums et puis finalement, je dĂ©couvre qu’il y a tellement de possibilitĂ©, de matĂ©riel, que j’ai envie de faire quelque chose de plus ambitieux. J’ai peur de me perdre aussi mais faut bien se lancer …

    J’avais beaucoup hĂ©sitĂ© Ă  utiliser ce systĂšme d’anneaux sans pochettes (et j’avais repĂ©rĂ© le mĂȘme papier en me demandant si le 250 g ne serait pas mieux donc ton avis m’est utile) mais finalement, j’aime l’idĂ©e que tout soit dĂ©jĂ  un peu organisĂ© avec les pochettes car j’ai peur de ne pas trop savoir comment m’y prendre. Pour une dĂ©butante c’est pas mal. Par contre, je commence dĂ©jĂ  Ă  m’apercevoir des limites des pochettes. Je garde ce systĂšme dans un coin de ma tĂȘte et j’aimerais y venir par la suite, dĂšs que je serais plus Ă  l’aise. Quand je vois le rĂ©sultat de tes albums, ça me conforte dans cette idĂ©e 🙂
    J’ai achetĂ© un stock de pochettes pour me lancer mais pas sure d’en racheter par la suite. D’ailleurs, je commence aussi Ă  faire des pages intercalaires sans pochettes pour que l’album ait plus de “vie” comme si l’album familial avait un air de carnet de route. J’ai Ă  peine dĂ©butĂ© que je commence dĂ©jĂ  Ă  m’affranchir des rĂšgles et Ă  imaginer le rĂ©sultat que j’aimerais obtenir. Je pense que les anneaux me permettraient davantage d’obtenir ce rĂ©sultat, du coup.
    Je pense d’ailleurs tester l’album Ă  anneaux avec un album de voyage pour voir comment je m’en sors … enfin quand j’aurais le temps car entre le travail, la vie de famille et les travaux de la maison qui vont commencer … ce n’est pas le bon moment pour me lancer dans trop de projets.

    Je me suis achetĂ©e du matĂ©riel cette annĂ©e pour commencer car, quand on a rien, on se sent un peu dĂ©munie. MĂȘme si je trouve que dans le scrap, il y a beaucoup TROP de dĂ©chets et de marketing. Je me suis prĂ©parĂ©e des kits sympas pour que ca me donne envie mais je rĂ©flĂ©chi aussi Ă  passer aux e-kits une fois que j’aurais bien attaquĂ© mon matĂ©riel.

    Sinon pour le format, je pars sur un album qui utilise le matĂ©riel project life mais en scrappant aussi et pas seulement des cartes toutes prĂȘtes. J’aime les embellissements et j’ai envie d’ajouter ma touche aux albums. Les idĂ©es viennent doucement au fur et Ă  mesure.
    En revanche, je ne respecte pas le format d’une page par semaine ou par mois car parfois il ne se passer rien de spĂ©cial qui mĂ©rite d’ĂȘtre conservĂ© dans des albums et parfois j’ai envie de faire plusieurs pages d’un seul Ă©vĂšnement. Donc je vais mĂ©langer album de famille traditionnel oĂč l’on met plein de photos avec des embellissements, le tout dans des classeurs et pochettes PL pour le moment.
    Je ne vois pas l’intĂ©rĂȘt de m’obliger Ă  faire des pages pour des semaines oĂč il ne se passe rien et faire une page oĂč je mets en photo mon cafĂ© du matin ou la nouvelle paire de chaussures que j’ai achetĂ©. C’est bien l’avantage du scrap c’est que chacun fait ce qu’il a envie. Pour ma part, je ne vois pas d’intĂ©rĂȘt Ă  tout ça. Surtout que cela peut reprĂ©senter beaucoup d’albums au fur et Ă  mesure des annĂ©es et donc prendre beaucoup de place, sans compter le temps passĂ© dessus (et j’en ai peu). Je prĂ©fĂšre donc me focaliser sur les Ă©vĂšnement qui m’apporte du bonheur et de la joie.

    C’est un sacrĂ© roman que j’ai Ă©crit (oupsss) … Mon texte est quelque peu Ă©parpillĂ© mais j’avais envie de partager mon expĂ©rience de dĂ©butante 🙂
    A bientot

    • Camille BOLE

      Merci lili.daisy pour ton (long) commentaire ! ; )

      Je suis ravie que les explications sur le pourquoi de mon album t’intĂ©ressent. J’ai eu toute une rĂ©flexion autour de cet album 13×18 cm et je souhaitais la partager afin de pouvoir inspirer/aider d’autres personnes. C’est donc chose faite ; merci Ă  toi. ; )

      Ce que tu dis sur le fait que tu te sentes “la seule gardienne de la mĂ©moire familiale” est trĂšs intĂ©ressant. Je pense, aprĂšs toutes ces annĂ©es Ă  scrapper, qu’il faut prendre garde Ă  ne pas trop se mettre de pression par rapport Ă  ce rĂŽle car on se l’impose tout seul, et le risque est de vouloir tout documenter tout le temps et au final, de ne pas vivre vĂ©ritablement le moment prĂ©sent. Ce sujet mĂ©riterait d’ĂȘtre davantage dĂ©veloppĂ©…

      Le fait d’avoir un ou des enfants, incite en effet souvent Ă  vouloir se (re)mettre Ă  documenter son quotidien. On a alors souvent beaucoup de photos parmi lesquelles faire son choix, mais le risque est de se perdre devant la quantitĂ© de photos et les choix Ă  faire.

      Je comprends parfaitement ce que tu dis sur le fait d’ĂȘtre perfectionniste, de beaucoup rĂ©flĂ©chir avant de se lancer mais je pense effectivement qu’Ă  un moment donnĂ©, il faut tester car il y a parfois un gouffre entre ce qu’on imagine et la rĂ©alisation concrĂšte d’un projet. Par exemple, quand j’ai commencĂ© mon album 13×18 cm, je n’avais absolument pas envisagĂ© que cela devienne mon album principal pour Project Life. C’est en crĂ©ant les pages que je me suis rendue compte Ă  quel point cela me plaisait. Tu peux tester un format/une approche pendant un mois par exemple et voir si cela pourrait te convenir ou non Ă  plus long terme.

      Je te rejoins en ce qui concerne les pochettes plastiques pour le cĂŽtĂ© dĂ©jĂ  structurĂ© des pages. Je trouve effectivement que c’est plus rassurant et plus simple et rapide d’avoir une mise en page dĂ©jĂ  prĂ©vue, afin de ne pas partir de zĂ©ro et de ne pas tout devoir rĂ©inventer Ă  chaque fois. Cependant, j’utilise ces avantages d’une mise en page prĂ©conçue sans utiliser les pochettes plastiques. Je colle simplement les photos et les cartes sur mes fonds de page blancs au lieu de les glisser dans les pochettes. Mais je vois malgrĂ© tout l’intĂ©rĂȘt des pochettes et je comprends pourquoi ce systĂšme Ă  tant de succĂšs.

      Quelques mots sur les kits numĂ©riques : personnellement, j’aime travailler Ă  partir de kits car tout est dĂ©jĂ  pensĂ© pour aller ensemble, au niveau des couleurs, des motifs, des thĂšmes, etc. Je trouve que cela permet de gagner beaucoup de temps et j’adore en particulier les kits de Ali Edwards Ă©videmment. Etant une scrappeuse hybride, j’adore mixer les kits physiques avec les kits numĂ©riques. Je prĂ©fĂšre la qualitĂ© (au niveau de l’impression) et les diffĂ©rentes textures (bois, tissu, puffy…) qu’offrent les kits physiques, mais j’aime aussi pourvoir imprimer les cartes et les autres Ă©lĂ©ments Ă  la taille qui me convient et faire dĂ©couper certaines choses par la Silhouette. Si l’on prend le critĂšre du coĂ»t, les kits numĂ©riques sont Ă©videmment trĂšs intĂ©ressants (impression illimitĂ©e et absence de frais de port).

      Tu as raison de ne pas t’imposer une frĂ©quence de documentation particuliĂšre si tu estimes que tu n’as parfois rien Ă  documenter. Comme toi, je ne vois pas l’intĂ©rĂȘt de faire des pages si l’on n’a rien Ă  conserver de spĂ©cial. En revanche, j’essaie de m’imposer une frĂ©quence afin de ne pas “trop” crĂ©er de pages, car j’aurais la plupart du temps beaucoup plus de choses Ă  documenter que ce que je fais au final. J’essaie donc de me limiter en m’imposant un certain nombre de pages par semaine/mois.

      Enfin, je suis bien sĂ»re totalement d’accord avec toi en ce qui concerne le temps consacrĂ© Ă  cette activitĂ©, la place prise par les albums et le fait de se concentrer sur ce qui apporte des choses positives maintenant.

      Je te remercie sincĂšrement d’avoir partagĂ© ton expĂ©rience ici et d’avoir pris le temps de dĂ©tailler autant ta pensĂ©e. Je suis certaine que cela pourra aider d’autres lecteurs du blog.

      Lance-toi et suis ton intuition concernant le format, les fournitures, etc. ; )

      Merci encore et Ă  bientĂŽt.

      Camille

  • Gaudefroy

    Bonjour Camille
    Merci pour tous vos conseils qui me donnent envie de me lancer 😉
    Il y a un problÚme avec la vidéo que vous partagez, il y a un message d erreur
    Eric
    Catherine

    • Camille BOLE

      Bonjour Catherine,

      Merci pour ton commentaire. Je suis ravie que cet article te donne envie de te mettre au scrap. : )
      S’il y a encore des choses sur lesquelles tu t’interroges et qui t’empĂȘchent de t’y mettre, je t’invite Ă  m’en faire part dans les commentaires et je me ferai un plaisir de t’aider.
      En ce qui concerne la vidĂ©o, je ne vois pas de message d’erreur et personne d’autre ne me l’a signalĂ©. Peut-ĂȘtre le problĂšme vient-il du navigateur que tu utilises ? Quoi qu’il en soit, je t’invite Ă  cliquer sur ce lien https://youtu.be/sIEnDh-RSe8 qui te permettra de regarder directement la vidĂ©o sur ma chaĂźne YouTube.

      Merci encore et Ă  bientĂŽt.

      Camille

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *